L’IAC (Infrastructure as a Code) ne signerait t’il pas la mort de la documentation ?